Fête des luttes

dimanche 23 juin - parce de Miribel

COGEPART, PIZZORNO…
Les luttes ont été nombreuses dans le secteur privé sur le Rhône en ce début d’année.
Retrouvons nous tous ensemble autour d’un barbecue, salarié·es de Cogepart, Pizzorno, Médialys... et tous leurs soutiens : syndicalistes, étudiant·es, gilets jaunes …


Marche des fiertés 2019

toutes et tous à la manif - départ 14h00 Bellecour

Solidaires Rhône appelle à rejoindre la marche des fiertés 2019 dont le slogan cette année est : Face aux racismes et LGBTI-phobies : unissons nous !
toutes et tous à la manif - départ 14h00 Bellecour
Plus d’infos sur le site de la LGP : https://www.fierte.net/marche-des-fiertes-lgbti-2019/


Appel de Sud Education 69 à la grève des examensarticle

Le 17 juin, et après ?

Sud Education Rhône, réuni en Assemblée Générale jeudi 6 juin, a voté à l’unanimité un appel à la grève pour le premier jour des examens du bac, lundi 17 juin, avec une manifestation le jour même, une volonté de préparer la reconduction dès le lendemain et un relai des positions de l’assemblée générale des grévistes.
Plus d’infos : https://www.sud-arl.org/Greves-des-examens.html




  • L’unité syndicale a permis de gagner la bataille du CPE

    11 avril 2006

    10 avril 2006
    Après plus de deux mois d’intenses mobilisations pour obtenir le retrait du CPE, les organisations syndicales de lycéens, d’étudiants et de salariés, se félicitent de la décision enfin annoncée de faire disparaître le CPE de la loi. C’est un authentique succès à mettre à l’actif de la détermination, de la persévérance et de l’unité d’action du mouvement. Les organisations syndicales appellent les étudiants, les lycéens et les salariés à marquer comme il convient ce résultat de leur action. (...)

  • Le CPE est mort, la lutte contre la précarité continue !

    11 avril 2006

    Deux mois de mobilisation historique ont obligé le gouvernement à reculer. La lutte des lycéen-ne-s, étudiant-e-s et salarié-e-s a permis le retrait du CPE.
    Les manifestations massives, les journées de grève interprofessionnelle, l’occupation des facs et des lycées, les actions de blocage ont eu raison d’un gouvernement qui avait toujours refusé de dialoguer et avait tout misé sur le pourrissement et la répression. Ce sont bien deux mondes différents qui se sont fait face : d’un coté, des (...)

  • Le CPE est mort !

    10 avril 2006

    Le 10 avril 2006
    Après deux mois de mobilisations, le gouvernement a été obligé de reculer. Le CPE, contrat de travail qui généralisait la précarité chez les jeunes, est aujourd’hui enterré. C’est une victoire du mouvement social qui a été capable de se mobiliser dans la durée et dans l’unité. Face à l’intransigeance du gouvernement, les salariés, avec leurs organisations syndicales, et les jeunes ont su faire preuve de la ténacité nécessaire. Alors que le gouvernement était passé en force par un vote (...)

  • CPE Gagner contre la précarité !

    30 mars 2006

    La journée de grève et de manifestations du 28 mars a été une véritable déferlante populaire contre le CPE. Malgré près de 3 millions de manifestants et une très grande majorité de français opposée à ce projet, le gouvernement refuse de le retirer. L’intersyndicale et la coordination étudiante appellent à une nouvelle journée nationale de grève et de manifestations le 4 avril. Si le gouvernement ne cède pas, il faut préparer les conditions de la grève générale reconductible.
    Après le Contrat nouvelle (...)

  • Mardi 28 mars Grève interprofessionnelle pour le retrait du CPE

    22 mars 2006

    1,5 million dans la rue et Villepin n’entend toujours rien
    Les organisations syndicales de salariés appellent à réussir la journée de mobilisation du 23 mars initiée par les organisations de jeunesse
    70% de la population se déclarent opposés au CPE
    Le CPE nous concerne tous
    Le gouvernement organise la casse du droit du travail
    Le 28 mars toutes et tous en grève ?
    Paris le 21 mars 2006
    Les manifestations du samedi 18 mars ont rassemblé 1million et demi de personnes dans la rue. Etudiants, (...)

  • l’Union syndicale Solidaires

    20 mars 2006

    L’implantation de Solidaires
    L’Union syndicale Solidaires (union syndicale interprofessionnelle) regroupe aujourd’hui 37 fédérations ou syndicats nationaux. Elle compte en- viron 90.000 adhérents. Elle est présente dans 70 dé- partements à travers des structures interprofessionnel- les locales. Les syndicats membres, dont les SUD cons- tituent aujourd’hui la très grande majorité, appartien- nent à des secteurs professionnels très divers, relevant aussi bien du public que du privé : aérien, (...)

  • LE CONSEIL DE PRUD’HOMMES : ULTIME RING OÙ SE JOUE LE SORT DU TRAVAILLEUR FACE A SON TOUT PUISSANT EMPLOYEUR...

    16 mars 2006

    A l’unisson, les médias nous le disent bien : « les temps sont durs » et par ce qu’un SMIC vaut mieux qu’un RMI, beaucoup les écoutent... mais lorsque s’affaiblit le rapport de force, c’est le Droit qui disparaît. Preuve en est, -avec ses dernières trouvailles tels le CPE & CNE- le gouvernement est bien décidé à lacérer les dispositions du Code du Travail, jugées beaucoup trop contraignantes, voire même responsables du chômage perdurant... En utilisant le fameux 49-3 (message narquois à la rue et sa (...)

  • Attributions et institution des conseils de prud’hommes

    16 mars 2006

    Article L511-1
    « Les conseils de prud’hommes, juridictions électives et paritaires, règlent par voie de conciliation les différends qui peuvent s’élever à l’occasion de tout contrat de travail soumis aux dispositions du présent code entre les employeurs, ou leurs représentants, et les salariés qu’ils emploient. Ils jugent les différends à l’égard desquels la conciliation n’a pas abouti. (...) Leur mission comme conciliateurs et comme juges s’applique également aux différends nés entre salariés à l’occasion (...)

  • Le CPE - Contrat Premières Embauches - et le SMP - Suivi Mensuel Personnalisé - ne réduiront pas le chômage

    16 mars 2006, par SUD ANPE Rhône-Alpes

    Le contrat premières embauches (CPE) constitue une attaque frontale contre le droit du travail : les jeunes, déjà précarisés pour entrer dans le monde du travail, vont l’être encore plus. Qui peut croire que cette mesure est susceptible de s’attaquer au chômage des jeunes ? Elle ne vise qu’à permettre d’avoir des salarié(e)s licenciables sans aucun motif pendant deux ans.
    Le gouvernement réfléchit déjà à une nouvelle étape : élargir cette mesure à tous les salarié(e)s de toutes les entreprises, répondant (...)

  • INFORMATION SUR LES DESSOUS DES POLITIQUES DE L’EMPLOI

    16 mars 2006, par SUD ANPE Rhône-Alpes

    Le chômage baissera en 2006...
    Grâce à l’ingéniosité sans faille de notre bon gouvernement, le chômage a encore baissé. Les 23360 licenciés économiques, adhérents depuis juin 2005 des conventions de reclassement personnalisé et comptabilisés dans les statistiques non comme chômeurs mais comme stagiaires de la formation professionnelle
    En juillet 2005 sont mises en place les conventions de reclassement personnalisé (CRP) qui permettent aux licenciés économiques des entreprises de moins de 1000 salariés (...)

0 | ... | 490 | 500 | 510 | 520 | 530 | 540 | 550 | 560 | 570 | 580


SOLIDAIRES Rhône




mieux vu avec Firefox