LE 12 SEPTEMBRE 2019, TOUS ENSEMBLE À LYON

Pour la défense des missions et de l’indépendance de l’Inspection du Travail Pour la relaxe de l’Inspectrice du Travail

TEFAL : Le 17 octobre 2018, la Cour de Cassation rendait son jugement sur la légalité de la condamnation de notre collègue pour recel de violation du secret des correspondances et violation du secret professionnel prononcée par la Cour d’appel de Chambéry.
L’affaire est renvoyée devant la cour d’appel de Lyon pour être à nouveau jugée sur le fond à la lumière de la dernière loi censée protéger les lanceurs d’alerte. La date est fixée au 12 septembre 2019.
C’est pour cette nouvelle phase judiciaire à (...)


Rassemblement de soutien Tuna Altinel- 11 juillet 18h pl. de la République

RASSEMBLEMENT JEUDI 11 JUILLET 2019 18 H PLACE DE LA RÉPUBLIQUE (LYON)
en soutien à Tuna Altinel. Ce maître de conférences à l’Université Lyon 1 et chercheur en mathématiques a été arrêté le 11 mai dernier et emprisonné depuis le 12 mai.


Rassemblement contre toutes les expulsions vendredi 28 juin à 18h

Solidaires 69 relaie ce communiqué des occupant.es de l’amphi Z, dénonce toutes les expulsions et appelle au rassemblement ce vendredi 28 juin à 18h au jardin des chartreux.
Les politiques anti-migratoires françaises poussent de plus en plus d’exilé-e-s à la rue, alors même que l’État est dans l’obligation d’héberger les demandeurs-euses d’asile, les mineur-es isolé-es et les personnes en situation de vulnérabilité, quelque soit leur nationalité.
Contrairement à ce beaucoup pensent, l’été est tout autant (...)




  • Représentativité syndicale : pourquoi attendre ?

    9 décembre 2006

    PARIS LE 5 DECEMBRE 2006
    Le président Jacques Dermagne vient de remettre l’avis du Conseil Economique et Social sur la représentativité syndicale au Premier Ministre. L’Union syndicale Solidaires tient à nouveau à souligner l’excellent travail du CES qui fait avancer de manière significative le débat sur la démocratie sociale. Dominique de Villepin a demandé à Jean-louis Borloo et Gérard Larcher de travailler à un avant-projet de loi sur la modification des règles de représentativité. (...)

  • Continuer et construire les mobilisations dans l’unité !

    3 décembre 2006

    PARIS LE 24 NOVEMBRE 2006
    Les personnels de la Fonction publique et des services publics ont démontré tout ce mois de novembre leur ras-le-bol. Ils ont exprimé leur profonde résolution à lutter contre les suppressions d’emplois, la dégradation de leurs conditions de travail, pour la sauvegarde du service public et l’amélioration de leur pouvoir d’achat. Le mois de novembre aura vu des mobilisations significatives dans beaucoup de secteurs (Poste, Impôts, Douanes, Sncf, Afpa, Recherche...). (...)

  • MODERNISER LES SERVICES PUBLICS SANS LES SALARIES C’EST INADMISSIBLE !

    3 décembre 2006

    PARIS LE 24 NOVEMBRE 2006
    Le décret (2006-140) du 21 novembre 2006 relatif à la commission départementale
    d’organisation et de modernisation des services publics fixe les personnalités appelées à y
    participer.
    Personne n’est oublié des représentants de l’Etat aux collectivités territoriales, des
    représentants des entreprises et organismes publics aux associations d’usagers et à des
    personnes qualifiées.
    Seuls les salariés des services publics et leurs organisations syndicales qui les (...)

  • Directive services : l’Europe du marché frappe encore

    27 novembre 2006

    Au mois de février dernier, le Parlement européen adoptait en première lecture la proposition de directive relative aux services dans le marché intérieur, dite directive Bolkestein. Le texte adopté éliminait les aspects les plus ultralibéraux du projet proposé par la Commission européenne. En particulier, le principe du pays d’origine disparaissait du texte et le droit du travail et un certain nombre d’activités, relevant des services publics ou liées à la puissance publique, en étaient exclues comme (...)

  • Assises de la jeunesse

    27 novembre 2006
  • POUVOIR D’ACHAT, SERVICES PUBLICS, CONDITIONS DE TRAVAIL, EMPLOIS, MOBILISATIONS EN CONTINUITE.

    26 novembre 2006

    PARIS LE 16 NOVEMBRE 2006
    Le mois de novembre aura vu se multiplier les mobilisations dans plusieurs secteurs (Banque de France, SNCF, La Poste, Impôts, Douanes, AFPA...)
    Face à des politiques qui frappent de plein fouet les services publics, les salariés ont su réagir et montrer leur détermination. Dans le secteur privé, les luttes se multiplient aussi contre les licenciements, la précarité et pour le pouvoir d’achat : (Caisse d’Epargne, La Redoute, ...). Au-delà des problèmes particuliers (...)

  • Répression à l’Université de Rennes 2 contre un militant de Sud Etudiant

    26 novembre 2006

    Paris le 21 novembre 2006
    Six mois après la mobilisation du printemps 2006 contre le CPE, le CNE et la LEC (loi « égalité des chances »), le gouvernement poursuit une politique de répression scandaleuse contre des dizaines de manifestants du printemps, étudiants, lycéens, salariés...
    A l’Université de Rennes 2, Tristan, militant de Sud Etudiant, a été condamné par un tribunal à 700 euros pour « outrage » à un professeur de droit ! Et maintenant, l’acharnement se poursuit contre lui : un autre (...)

  • Le Chômage et la Précarité, C’est là notre insécurité !

    26 novembre 2006

    Paris, le 22 novembre 2006
    Le samedi 2 décembre, nous organisons unitairement une manifestation nationale contre le chômage et la précarité, pour la justice sociale !
    Il est urgent que le droit au travail, le droit au revenu, à la justice sociale, soient des thèmes prioritaires du débat public, en particulier dans ce contexte pré-électoral. Nous souhaitons recentrer les débats et préciser que l’insécurité, sujet de prédilection annoncé de cette campagne, découle en majeure partie du chômage et de la (...)

  • Halte aux violences faites aux femmes

    22 novembre 2006

    POURQUOI, POURQUOI, POURQUOI ?
    Parce qu’elles sont des femmes. Parce nous vivons dans une société où les femmes sont encore considérées comme inférieures et qu’on peut les insulter, les cogner, les violer, les tuer.
    Mais il n’y a aucune raison de continuer à endurer cela !
    Il n’y a aucune raison que seulement 8% de femmes osent porter plainte après un viol.
    Il n’y a aucune raison qu’une femme victime de violences conjugales ait sa vie foutue en l’air par cette violence.
    Il n’y a aucune raison que (...)

  • Gollnisch : SUD Education réclame toujours l’interdiction d’enseigner

    15 novembre 2006

    Cliquez ici pour lire cet article sur le site de SUD éducation Ain-Rhône-Loire

0 | ... | 490 | 500 | 510 | 520 | 530 | 540 | 550 | 560 | 570 | ... | 580


SOLIDAIRES Rhône




mieux vu avec Firefox