> Les luttes Solidaires > Pour la défense des services publics > Métropole de Lyon : déclaration des UD CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires (...)

Métropole de Lyon : déclaration des UD CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires et UNSA du Rhône

vendredi 27 mars 2015, par SUD éducation


La mise en place de la métropole de Lyon a des impacts sur les conditions de travail des agents territoriaux. Ils mènent des actions pour protester contre les conditions dans lesquelles elle se met en place, remet en cause leurs conditions de travail, leur rémunération mais aussi la qualité du service rendu au public.

Le lundi 23 mars 2015, dans l’unité syndicale, plus d’un millier des agents ont fait grève et manifesté pour faire valoir leurs revendications auprès du conseil de la métropole et de son président.

Après quelques échanges avec Gérard Collomb, Président de la métropole, c’est sans doute sa conception du « dialogue social » qui a prévalu. Les manifestants ont été assaillis par les forces de police et ont été violemment expulsés de l’Hôtel de la Métropole. Des manifestants ont été blessés et appréhendés par la police. De nombreux manifestants sont aujourd’hui et dans les jours à venir convoqués par la police.

On constate une fois de plus à Lyon que l’utilisation des forces de police prime sur la négociation et la prise en compte des revendications des salariés.

Les unions départementales CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires et UNSA du Rhône dénoncent l’utilisation des forces de police en lieu et place de la négociation.

Elles expriment leur solidarité avec les syndicats et les agents de la métropole de Lyon qui agissent pour la défense de leurs intérêts et pour un service public de qualité.

Elles demandent au Conseil de la métropole et à son Président d’être à l’écoute des agents et d’être des acteurs d’une véritable négociation.

Lyon, le 26 mars 2015





mieux vu avec Firefox