> Actualités > La liberté d’expression version La Poste : révocation d’un syndicaliste (...)

La liberté d’expression version La Poste : révocation d’un syndicaliste !

vendredi 13 février 2015


Voir en ligne : Signer la pétition !

Yann Le Merrer, secrétaire départemental adjoint de SUD Activités Postales 92, vient de recevoir la notification de sa révocation de la fonction publique. C’est une première pour un militant syndical depuis 1951.

Que lui reproche-t-on ? Des prises de parole lors d’Assemblées Générales pendant le mouvement de grève qui a touché les bureaux de poste des Hauts-de-Seine entre janvier et juillet 2014. On lui reproche d’avoir aidé les postiers à exprimer leurs revendications. On lui reproche d’avoir élevé la voix pour défendre les droits des travailleurs.

Quelques jours après avoir organisé une minute de silence dans tous les bureaux de Poste de France en hommage aux victimes du massacre à Charlie Hebdo et en défense de la liberté d’expression, La Poste montre son vrai visage. Celui d’une entreprise qui hypocritement usurpe la défense des droits démocratiques tandis qu’elle cherche à museler non seulement toute forme de résistance collective des postiers, mais d’étouffer toute expression propre des postiers qui s’expriment dans un sens différent du dogme du PDG Wahl et de sa cohorte : celui des suppressions d’emplois par dizaines de milliers quelles qu’en soient les conséquences.

SUD Activités Postales 92 appelle tous les postiers, toutes les organisations syndicales, tous les soutiens des postiers, toutes les équipes militantes touchées de près ou de loin par la répression à se regrouper afin de mettre un terme à la politique répressive du patronat et du gouvernement.

YANN doit être réintégré !

JPEG - 331.9 ko
Réintégrez Yann !
PDF - 1.1 Mo
Communiqué contre la révocation de Yann Le Merrer




mieux vu avec Firefox