> Actualités > Front National, Contre ses idées, le 7 Avril 2012 : RASSEMBLEMENT CITOYEN (...)

Front National, Contre ses idées, le 7 Avril 2012 : RASSEMBLEMENT CITOYEN places des Terreaux.

Dans le cadre de sa campagne, dans un contexte marqué par la multiplication des attaques contre les libertés, la criminalisation du mouvement social, la banalisation de la xénophobie et des propos anti-immigrés… le Front National a choisi Lyon pour organiser un de ses plus grands meetings, le samedi 7 avril prochain.

mercredi 4 avril 2012, par Solidaires rhone dp


Voir en ligne : PROLONGEMENTS SUR LE SITE DE SOLIDAIRES NATIONAL : NE PAS SE TROMPER DE COLERE

Dans un contexte local de violences commises par les mouvances d’Extrême-Droite, sur fond de
surenchère
, le choix de Lyon par Marine LE PEN pour en faire un temps fort de la fin de sa
campagne n’est pas un hasard.

Nos organisations associatives, syndicales et politiques ont décidé de ne pas laisser sans réaction ce
rassemblement des militants du FN et de celles et ceux qui en partagent les valeurs rétrogrades. Nos
organisations réaffirment leur refus de la xénophobie et de la stigmatisation de « l’autre » (immigrée,
étranger-e, homosexuel-le, femme, musulman-e, juif-ve, libre penseur-se,…).

Nos organisations affirment que le Front National ne propose aucune réponse aux problèmes
sociaux de la majorité de la population et aux difficultés de vivre ensemble, uniquement sa
« préférence nationale » qui est l’organisation de la discrimination dans la vie sociale.

Face au projet FN de haine, de bouc émissaire et de repli stérile sur une identité imaginaire et
fantasmée, nos organisations proposent,

Contre les idées du Front National : RASSEMBLEMENT CITOYEN place des Terreaux samedi 7 avril 2012, 14 heures

Pour présenter un autre projet de société, humaniste et progressiste, bâtie autour du droit à la
différence contre le repli de la différence des droits.

Pour une société ouverte, libre et respectueuse, nos organisations rejettent les idées d’Extrême-
Droite et réaffirment que chacune et chacun a sa place dans notre société quels que soient sa couleur
de peau, ses origines, son genre, son orientation sexuelle,… Elles réaffirment que les droits sociaux
et les libertés individuelles et collectives sont des acquis fondamentaux du bien-être humain.

Premières Organisations signataires : La CÉ Lyon, CGT 69, CGT Rhône-Alpes, COVRA, CCRASS, EELV 69, FASE 69, Forum Gay et

Lesbien Lyon, FSU 69, Gauche Unitaire 69, Jeunes Écologistes Lyon, Lesbian and Gay Pride Lyon,
Ligue des Droits de l’Homme 69, MFPF 69, MJS 69, NPA 69, PG 69, Solidaires Rhône, SOS
Racisme Rhône, UD MJC 69, UNEF Lyon.

PDF - 209.8 ko
CLIC POUR LE PDF IMPRIMABLE

- APPEL NATIONAL INTERSYNDICAL : LE SYNDICALISME N’EST PAS COMPATIBLE AVEC LA PREFERENCE NATIONALE

Projet de déclaration commune

Déclaration commune

CFDT - CGT – FSU – SOLIDAIRES – UNSA

La préférence nationale n’est pas compatible avec le syndicalisme !

La situation sociale est grave : 5 millions de demandeurs d’emploi, 8 millions de français vivant sous le seuil de pauvreté, accroissement de la précarité, conditions de travail dégradées… L’accroissement des inégalités et des injustices mine la cohésion sociale. L’absence de perspectives, un dialogue social insuffisant, provoquent interrogations et désarroi face à l’avenir.

Dans ce contexte, les organisations syndicales, ne peuvent rester indifférentes à l’utilisation de la situation sociale pour promouvoir certaines thèses dans le débat public comme le fait le Front national. La thèse de la préférence nationale est antinomique avec les valeurs fondamentales du syndicalisme. L’exclusion, le rejet de l’autre, le repli de la France sur elle-même et la fermeture des frontières, la désignation de boucs émissaires, la dénonciation de l’immigration comme responsable de tous les maux sont des attitudes qui, l’histoire en témoigne, ne peuvent conduire qu’au pire.

Les organisations syndicales agissent quotidiennement pour rechercher et exiger des réponses face à cette situation sociale ; en matière d’emploi, de pouvoir d’achat, d’égalité des droits… Leur action est portée par les valeurs qui sont celles du syndicalisme au cœur desquelles figurent la solidarité entre tous les salariés et la lutte contre toutes les formes de discrimination.

Les organisations syndicales CFDT – CGT – FSU – SOLIDAIRES – UNSA sont déterminées à empêcher l’instrumentalisation du syndicalisme par le Front national qui n’est pas un parti comme les autres et dont les orientations sont à l’opposé des valeurs qu’elles portent. Les organisations syndicales sont aussi garantes du respect de ces valeurs au sein de leurs organisations et par leurs militants.

Le 17 mars 2011

Share |

titre documents joints





mieux vu avec Firefox